Demon’s Souls : Deux personnages plus profonds qu’il n’y paraît.

Thomas le Magasinier

Si je vous demande de me trouver un personnage gentil et unidimensionnel dans Demon’s Souls, c’est sans doute à lui que vous penserez :

Thomas le magasinier

Thomas le magasinier et toute sa baraque

Que dites-vous ? Qu’il a connu l’apocalypse ? Qu’il a sauvé sa peau au dernier moment ? Qu’il a vu sa femme et sa fille mourir devant ses yeux alors qu’il fuyait ? Niet !

Si son remord est bien sincère, son histoire est mensongère ! Nous savons peu de choses sur lui, mais suffisamment pour savoir que quelque chose ne colle pas. Voyez tout ce qui se trouve autour de lui. Il a emmené son entière maison avec lui… à l’aide de l’anneau de force herculéenne qu’il vous confiera au cours du jeu. Ce n’était pas un départ en catastrophe, mais un départ anticipé. Imaginez la réaction qu’ont eu ses proches avant l’apocalypse, dépossédés de tout l’essentiel, et Thomas qui a disparu.

La sentinelle

Ho bon sang, qu’il a l’air ennuyeux, mais au moins il est gentil… Bon, vous savez pertinemment que je mens mais vous vous demandez ce que je lui reproche au gamin. Pourtant c’est lui qui nous explique ce qu’on fait là et c’est lui qui nous dit que nous devons combattre l’ancien, cette bête sanguinaire.monumental

J’ai mis longtemps avant de m’en apercevoir, mais il a aussi un rôle très sombre dans cette histoire. Voilà une phrase qui vous mettra peut-être la puce à l’oreille:

We contain’d the Old One inside this Nexus, and banned the soul arts.

Je traduis rapidement la partie qui m’intéresse : « nous avons banni les arts des âmes ».

Vous avez remarqué l’euphémisme ? Qui veut la fin veut les moyens, n’est-ce pas ? Ils n’ont pas le pouvoir de faire disparaître la connaissance de ces arts en claquant des doigts. Les hommes ciblés n’ont sans doute pas tous accepté d’arrêter leurs pratiques ? D’ailleurs, leur a-t-on laissé le choix de simplement arrêter les arts des âmes ?

Pour faire disparaître l’art des âmes à l’époque, il leur à fallu tuer tous ceux qui en connaissait l’existence !

Désormais, nous possédons les clefs vous permettant de lier le gamin à un autre personnage, qui déclare avoir le même objectif :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mephistopheles

Méphistophélès !

Elle ne se présentera qu’a ceux qui ont déjà tué plusieurs innocents, vous demandant de remplacer Yurt le Silencieux, que vous aurez déjà tué au préalable. Elle vous donnera la même mission qu’a cet homme : tuer tous ceux qui connaissent l’art des âmes.

La boucle est bouclée, la sentinelle dont on oserait pas se méfier nous parle de grande causes, et Méphistophélès, son bras armé, agit dans l’ombre pour effectuer le sale boulot.

One thought on “Demon’s Souls : Deux personnages plus profonds qu’il n’y paraît.

  1. Pour la sentinelle, il est en effet très probable qu’il travaille de mèche avec Méphistophélès, cependant, concernant Thomas, je suis moins convaincu. Le fait qu’il possède l’anneau peut en effet être étrange, mais toutes les affaires qu’il a derrière lui peuvent très bien représenter les équipements des autres héros venant redresser Bolétaria. Bien sur, pas des pnj tels Freke ou sain Urbain, mais des autres joueurs, qui, dans ce jeu, ont quand même une présence dans l’histoire, il suffit de voir les messages qu’ils nous laissent, l’empreinte de leur mort, où tout simplement les invasions où l’invocation du moine sénile. De plus, pourquoi nous donnerait-il alors l’anneau en échange du colifichet qui a, en tout cas de mon point de vue, aucune importance, à part comme souvenir, pour Thomas.

Répondre à devomago Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ neuf = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>